J 79 – Kalymnos – Au royaume des croix les pyreneens sont les rois!

28 septembre 2008

Coucou! On a du bol, ou plutot c’est vous qui avez de la chance car contrairement a ce qu’on pensait, internet passe tres bien sur l’Ile de Kalymnos, on a meme un cyber bar a 20m de notre chambre! Si c’est pas beau le progres…

Donc on en etait si ma memoire est bonne a Pireas, port d’Athenes, un peu fatigues de la ville. Partis par bateau a 18h, c’est pas en mer qu’on a pu bien se reposer.

J 79 - Kalymnos - Au royaume des croix les pyreneens sont les rois! dans Blog fe693af2c593ed5c53fdbd75ccc007c2

22d7c37ab2154361cf0e5931abf174c5 dans Blog

A 4h du mat’ on arrive sur la terre benie de Kalymnos, paradis de la grimpe, et on finit notre nuit sur les transats de la plage du port…! Reveilles au petit jour par quelques grosses gouttes innofensives, on s’echappe en vitesse vers le nord pour rejoindre les zones ou ca grimpe. Kalymnos est une toute petite ile, on est sur place en 1/2 heure. Ici peu de bagnoles, le scooter est le moyen de locomotion privilegie. Pourraient rouler a velo comme nous, mais non, ils sont feneants ces grecs on dirait. Faut dire que de 14h a 17 ou 18h tous les magasins sont fermes, pour cause de sieste intensive! Vu le cagnard en plein ete, ca se comprend…

Je disais donc qu’apres avoir trouve une photocop du topo d’escalade, on  loue une chambre a 20E (a ce prix pourquoi s’en priver, et puis on n’a pas le choix si on veut laisser le matos dans un endroit sur dans la journee).

Puis sans perdre une minute on va tater le rocher sur le plus proche des 70 sites equipes que compte la cote Ouest, soit a 10mn de marche de notre nouveau chez-nous.

9b984e407fca926f9035c2f716ec1086

6d709bf3c19386289006f9dc259b820f

JM dans un 6b plutot soutenu. La croix!

Tout de suite on comprend qu’ici on va faire des croix, le rocher excellent et magnifique offrant des possibilites de voies infinies et un style de grimpe aux cotations en general plutot gentilles.

7772d3193bc0ee64ce524204fa569fb7

 Secteur  » Grande Grotte ».

Bienvenue au royaume de la croix, dans de beaux devers calcaire bien pourvus en trous et colonettes, ou dans des dalles verticales recouvertes de crepis incroyablement abrasifs. Et je ne vous parle pas du paysag ni des bons aperos et casse-croutes de fin de journee!

c3fd274235b2bb35cbc7cb1fee411195

 Pas mal le pinar grec!

7d059d692be2b15ca7d32ee77387ba07

d017752b3ed241d600947f9081149531

 L1 de Masilia, 6a+. A droite, la Grande Grotte.

59f8a42be24de2605efc2b71103e37ed

 La on est au milieu de Masilia et le soleil se couche et on n’a aucune idee de comment redescendre. Hurry up!

Hier meme topo, ainsi qu’aujourd’hui, et probablement idem les jours a venir. JF a son 6c+, et je vien de reussir un de mes premiers 6c, ca (s’arrose) et a nous 2 on arrive sans trop de problemes a monter les cordes dans le 7a (plutot bien apres 4000km de velo dit JF!).

6c4baec9c70b8a2b4decea9fe4f0b45e

 JM dans un joli 6c colonette, pas la croix mais… presque!

Hier soir on a fini la journee par une voie de 4 longueurs, 100m, au dessus de la fameuse grande grotte, a la nuit noire. On a eu du bol de trouver le rappel au radar, les frontales etant restees au chaud a la chambre! C’est dans ces moments la qu’on est content d’avoir appris a etre rapides dans les manips de corde et d’avoir deux cordes de 60m (passe partout).

dff3b3b548121fdad312c5e0b0140e34

 L’lot de Telendos vu depuis Big Cave,

Quant a la population locale, (dit JF a l’attention de Miguelito) sont plutot sympas dans l’ensemble, et vivent essentiellement du tourisme grimpe, (location de chambres et bar-resto) et de l’elevage de quelques biques trouvant leur maigre pitance dans des enclos englobant les sites d’escalade et la montagne alentours…

42be57c4743bcc75486b4fb606d47eaa

e3a8f51ae8af0a79c14766a606b7ca23

 Raide 6b+ pour rude echauffement matinal .

 

Bon on va continuer a perfer et contre-perfer les jours a venir, on vout tient au jus des qu’on a 5mn, c’est pas gagne car on est fort occupes et de toute maniere il n’y aura rien de plus a dire…

A+ pour ceux qui nous lisent, et a toute les grande gueules qui avaient promis de nous rejoindre ici: VOUS NE SAVEZ PAS CE QUE VOUS PERDEZ, TANT PIS POUR VOUS!

J 76 – Athin

25 septembre 2008

Nous voila a Athenes, plus precisement au port de Pireas en attente du ferry pour l’Ile de Kalymnos, paradis de la grimpe sportive, ou nous serons cette nuit meme!

Avant hier soir nous avons dormi sur une plage non loin de Lamia. Mauvaise nuit suivie d’une mauvaise journee (on apelle ca une LEM, pour « Loi de l’Emmerdement Maximum »). Mal dormi donc, depart sous un temps poisseux; on commence par tourner en rond (30km pour rien) a la recherche d’une route visiblement innexistante qui nous permettrait de quitter le littoral. La furax je pete un cable (au figure) et un rayon (au propre) de la roue arriere de mon velo. Retour a Kamena-Vourla, la case depart, pour pause technique au magasin de cycles du coin. Encore on a eu de la chance car il n’y en a pas a profusion. Puis demi tour sur nos traces de hier (8km) pour enfin trouver une route a peu pres digne de ce nom. Un col plus loin revoila la plaine, crevaison de Jeff, demontage et remontage de la roue trois fois de suite pour reparer. Un peu plus loin, je me trouve en hypoglycemie a force de ramer  contre le vent; vite soignee par la patisserie du coin. Enfin, pour finir cette excellente journee, la plus retorse ligne droite avec  vent de face depuis le depart (pire que Carcassonne avec la tramontane) nous amene a Thela (90km d’Athenes) au terme d’une etape de 135km. Ouf! De la chance encore qu’on ait pas eu la pluie, car ca a menace toute la journee! On trouve avec joie un coin de foret de pins tranquille pour dormir.

Aujourd’hui, etape a peu pres ininteressante nous amene la ou nous sommes, apres une nouvelle crevaison de Jeff. (Quand on a la poisse…). On vient de se taper une immonde plaine industrielle polluee, poussiereuse et remplie de camions, suivie de 20km a travers Athenes. C’est pas de tout repos… on n’a pas des vies faciles tous les jours comme dirait Loic. M’enfin c’est pas pire, l’orientation est facile c’est toujours tout droit plein sud au soleil, faut juste faire gaffe aux bagnoles.

Ah la Grece! Si l’Italie est le pays de la voiture, la Grece est le pays sans velo. Incroyable, on n’en a vu pratiquement aucun en 500km. Et a Athenes, pas un seul! Visiblement au pays des JO personne ne fait de sport! Alors inutile de chercher une boutique de velo pour changer mes patins de freins, on verra en Turquie ca devrait etre plus facile.

Bon la maintenant objectif trouver une Pharmacie ouverte pour s’equiper en medocs avant d’entrer dans des pays ou l’hygiene laisse a desirer…

Pas sur qu’on trouve de connection Internet sur Kalymnos, par consequent pas d’inquietude si nous n’envoyons pas de message pendant une bonne semaine!

A+ de lire vos commentaires qui nous font toujours sourire!

JM et JF a votre service

PS: Pas de photos il n’y avait rien a voir. Pour l’Acropole et le Pantheon ca sera une autre fois, la c’est trop complique avec les velos, le matos et le budjet, etc…

J 74 – En route vers Athenes

23 septembre 2008

Salut a tous qui nous lisez, et merci pour vos commentaires qui nous encouragent a entretenir le blog (c’est pas tjrs facile, comme aujourd’hui ou l’ordi a plante trois fois de suite….) On voit qu’il y en a qui suivent, ca fait plaisir!

Bon recapitulons! Apres une j0urnee d’intense glandouillage, bloques dans notre caravanne par la plui battante (l’automne qui est arrive avec un jour d’avance), on a degage des Meteores. Impossible de grimper ici avant longtemps, le rocher est tout vert de mousses imbibees d’eau.

On roule jusqu’a Pyli, non loin de Trikala, vers le Sud.

 

J 74 - En route vers Athenes dans Blog 13927b0084d82c7e0e5f4a55583a6998

La on decouvre une perle de site, « Little Gorge » truffe de voies dures et deversantes. On se fait les bras dans quelques 6b+ a colonettes hallucinant, et comme l’endroit s’y prete on bivouaque la le soir et on remet ca le lendemain matin.

ad35580920b7d0b8e935b34836048fcc dans Blog

1a61fec03e61b105fdcb723c4ffaecd3

Magnifique 6b+ a Pyli, secteur « Little Gorge »

ad5ee08ff3ac6f68522dcbfd400941bd

7403bfcf7d56de3b5333eb2b2a5323b9

 Pochang Sherpa a la descente de « Little Gorge »

Puis, ayant ecume toutes les voies pour nous accessibles du coin, on repart en velo sous les averses glaciales pour une balade cote montagne ou la curiosite nous pousse.On n’est pas decus, c’est tres joli meme sous la pluie, des forets de platanes poussant ici a l’etat naturel, et des sapins comme chez nous. Par contre on est surpris par la raideur des routes, on met tout a gauche, que les cyclistes comprennent.

388e198f098a83b217c4d4c17d34d608

Ce soir la, ayant trouve le lieu de bivouac ideal, c’est a dire une eglise de village avec cloitre abrite de la pluie, eau courante, electricite et meme WC, a l’heure ou on commence a dormir calmes et paisibles, on se fait reveiller en grande pompe par une clique de papys indigenes accompagnes de leur cure, lequel appelle meme les flics car il ne compend pas un traitre mot de ce qu’on lui explique pourtant en 5 langues differentes (on n’a pas encore appris le grec, tout ce que je sais lui dire c’est « kali nichta », bonne nuit!). Le policier mort de rire parlant anglais fait la traduction. Une fois chekke nos passeports et une fois que tout le monde a compris qu’on est ni des immigres clandos ni des terroristes, ils se cassent chez eux et nous laissent une paix royale! Baucoup de bruit pour pas grand chose… et pour eux l’evenement de la semaine! Le policier m’explique qu’ici ils ne voient pas souvent de touristes, alors des cyclistes comme nous, imaginez un peu! De braves gens finalement…

Reveilles ce matin sous le ciel bleu apres quand meme une bonne nuit, on cherche les petites routes entre plaine et montagne afin d’eviter les nationnales, et on traverse des zones assez desertiques humainement parlant (personne a part qq agriculteurs et qq vieux) mais plutot agreables, avec de belles couleurs automnales et un temps ideal pour rouler.

3dc02854248b6ac78a0bfbb29495a0d8

497ef4457ab73a6ea7952efb7e4b088e

 Jeff plutot bien entoure!

be663fdff920af4c53d4eec52b700140

 L’interieur d’un des innambrables oratoires qui jalonnent les routes grecques.

Specialite locale: les icones

72da16c32f0f91da065ee5da7fe4c0a9

Nous voila maintenamt a Lamia, a 200km d’Athenes ou nous serons apres demain, a suivre…

J 71 – Escalade dans les Meteores

20 septembre 2008

Nom du site:  Meteores; origine probable: de meteorite, projectile decroche en grand nombre par le premier de cordee.

Description du site: magnifiques groupes de pitons rocheux bien individualises eriges au dessus de la plaine, d’une hauteur pouvant atteindre plus de 200m, et parfois coiffes de monasteres ou subistent encore quelques moines qui autrefois avaient l’habitude de monter la haut dans des paniers en osier hisses par leurs confreres.

 Rocher:  un melange de graviers, sables et galets arrondis lies par une sorte de ciment naturel plus ou moins solide. On apelle ca du conglomerat, ou pouddingue.

Style d’escalade: ni technique ni physique, mais hautement psychologique! Du style: monter tout droit un peu au pif en posant les pieds sur des micro-gravillons jusau’a trouver (avec un gros soupir de soulagement) un spit bien rouille 10 ou 15 metres plus haut (chute potentielle 20 ou 30m, quand c’est pas plus). Ne pas oublier de remettre la prise a sa place apres avoir tire dessus! On apelle ca escalade engagee et exposee…

Apres ce petit appercu, notre programme:

Apres etre arrives sur place, le soir meme on a fait une petite excurtion pedestre pour reconnaitre les lieux. Ambiance particuliere, magique dans une sorte de jungle sillonnee de sentiers a peine traces. On est rentres a la nuit noire, profitant des belles lumieres de fin de journee, et on s’est installe dans une caravanne au camping Vrachos.
Avant hier, decouverte du rocher par l’escalade de deux voies censees etre faciles (375m en tout, VI+UIAA soit 6a+), on est tout de suite dans l’ambiance! Le paysage est merveilleux, pas d’autre grimpeurs a l’horizon, des couleurs et lumieres a couper le souffle… On realise la chance innestimable qu’on a d’etre la!

Hier deux autres voies dans le meme niveau de dfficulte mais un poil plus engagees. La derniere, Hartetest, 6a+,  est d’une beaute exceptionelle, mais laissons plutot parler les images!

Aujourd’hui, la pluie, on en profite pour envoyer ce post et preparer le programme des jours a venir… surprise!

J 71 - Escalade dans les Meteores dans Blog 6884dd4a74a1bd91830e82015e3f34a2

5cb518785279df76d24cac170e0500be dans Blog

096f3736b68c5f9215d0ac0ff5afa3d4

78a44f6fdea407cad6b0994eef8274e0

90ff406e58072934593559bf4c8f6c9c

Weg der Bruder, L1, V
d3f2dc760cffdde5f105e15b73a73b5b

Monastere de St Nikolaios
fa9d268991ed1afc66f170e96af2186b

Derniere longueur de Weg der Bruder, III
58c677dba9c76dfec806202a742f300f

ccdb49f49d002bfc8db1b6fbea441c16

 L1 de Hartetest, IV
c4ff910e55c16e1dacd9ba035e92a1f4

Hartetest, L2, V+
bc86ef34ba6b848f3a60d16c105e7483

dc91791278032990a5bcfb3c5cade20d

d3c5d9aa10190904aebf2476591960ca

L1 de Nixenauge, VI
27e50b09c0ba1ee7bdd6655f5538e0d7

 Au sommet de Weg der Bruder
b32376ea76acecff8ba087e88e0d39fb

 

J 68 – Nous voila en Grece!

17 septembre 2008

Ca y est, nous entrons dans notre neuvieme pays, ca commence a faire!

Petit retour en arriere pour completer le dernier message tres succint que nous avons poste a Tirana:

D’abord, le Montenegro, petit pays tout nouveau, qui nous a surpris par le contraste avec la Croatie toute proche. On est toujours en Europe, mais avec l’impression d’etre deja en Orient; les bruits, les odeurs, l’agitation ambiante se font plus aggressifs; on sent bien qu’on a affaire a un peuple d’une origine et d’une culture bien differentes!

En une journee nous traversons le pays en direction de la frontiere Albanienne, franchie non loin de Shkoder. Nouveau choc: en quelques km les minarets remplacent les clochers (ou du moins cohabitent avec), le niveau de vie chute vertigineusement (de facon proportionelle a notre pouvoir d’achat, X3!), les gens sont plus souriants, l’alphabet grec fait son apparition sur les panneaux et la salete et l’agitation deviennent omnipresents surtout dans les villes.

Juste apres le passage de la frontiere je me fais arracher du guidon mon compteur par un gamin plus excite que malveillant. Fini l’indiferrence, pour le meilleur comme pour le pire!

Mais globalement on se sent en securite (sauf sur les route ou l’anarchie regne en maitre) les gens etant pronpts a rendre service mais parlant peu anglais.

Apres une nuit a l’hotel a Shkoder (21 Euros la chambre) on avale sous la pluie battante 120km de plaine inninteressante jusqu’a Tirana, ou on ne voulait pas aller mais ou on se retrouve faute de signalisation routiere. Enorme capitale, dont le centre seulement a un aspect a peu pres europeannise. On mange en ville pour trois fois rien.

Le lendemain on decide pour la premiere fois de continuer en bus, vu les previsions meteo catastrophiques et la dangerosite des routes dans ces conditions. Une journee entiere pour 300km, ca parle tout seul! La route jusqu’a Karstoria (Grece) traverse des montagnes assez desertiques et quelques plaines cultivees; rivieres en crue et population essez miserable.

Apres un passage de frontiere tres laborieux nous voici en Grece. (signalons au passage que Jeff en Albanie s’est fait alleger de ses chaussons, chaussures et casque habituellement attaches sur son velo. Perte, oubli ou vol, on ne saura jamais).

Nouveau contraste, retour en Europe « civilisee », belles forets de chenes et calme Hellenique. Nuit tranquille au bord du beau lac de Kastoria, puis hier errance sur des routes dont la signalisation n’a rien a envier a l’Albanie, a travers des collines et vallons depeuples et couverts de forets et de champs de ble. On se croirait parfois dans le Gers (sous les averses!) et a d’autre moments en Espagne tout pres de chez nous: memes paysages assez agreables et memes routes desertes.

Hier soir on a squatte un garage + ou – abandonne, et maintenant nous voila a Kalambaka, au pied des splendides falaises de conglomerat des Meteores, surmontees de monasteres et bien connues des amateurs de James Bond. Le soleil est revenu,on espere que ca va durer pour qu’on puisse escalader quelques voies dans ce lieu mithique!

A suivre…
J 68 - Nous voila en Grece! dans Blog f2b0b24e1ba141c94b9c9dd1d8dee76c

Entre Shkoder et Tirana
593e2dc0d06bfec94731aceff0a8d1c5 dans Blog

Tirana
5accfe292378b74bbee9a31c9a4bfab3

Tirana
14ac8c4ca64faa4dbae283d898379d87

Centre de Tirana
c38433acbf34a8d3e6a31f744b7a73c6

Tirana, les ministeres

a6798d9396f06ba5f8b54c3df1cd6cd8

Riviere en crue entre Tirana et Kastoria

581297828b4fe8d879d2c98ef18061ae

a839d2ee0bfa297b8b207e2f14666b5c

L’immense lac d’Ohrit traverse par la frontiere Macedoine-Albanie

235e608dd3fb5bbe3d5ee32c0a251d8e

Plutot humide le coin!

4ba0ae6d6d5c917250b54c19778f323c

Paysages de l’interieur de l’Albanie

1ab8ba2e59dfb79dae70e196299185e0

Paysage Grec typique

ce9958aa0f03eed6a4efc97c6ac36328

Une partie du massif des Meteores, Kastoria, Grece
040a688a754364997d47755f71e1d7e7

 

J 65 Pluie sur l Albanie

14 septembre 2008

Salut tout le monde!

Le message aujourd hui sera bref car la connection est mauvaise et … on a des choses plus urgentes a faire sur le net que d envoyer des photos, desoles!

Nous sommes a Tirana, capitale de l Albanie apres avoir traverse le Montenegro. Fini les vacances a la plage, ici c est la zone, le tiers monde, un gigantesque bordel organise bref l Orient deja, et en plus il flotte…

Impressionnant le changement de decor en une journee seulement!

Bon vous inquietez pas quand meme tout va bien malgre tout, la forme est bonne et des demain ou au plus tard apres demain on va tacher d etre en Grece en esperant que le temps s ameliore. Avantage ici on peut dormir a l hotel, vu les prix, le tiers de chez nous!

Allez plus de details dans le prochain post!

 

J 63 – A la frontiere du Montenegro (Črna Gora)

12 septembre 2008

Coucou c’est nous!

Bon voila en trois jours on a fait du chemin. Recapitulons:

J 63 - A la frontiere du Montenegro (Črna Gora) dans Blog a6263fba480c93a70bff36aefefce547

Donc apres le ferry a Split, nous avons un peu « galere » sur Hvar pour nous rendre a Sveti Nedjelja, le spot de grimpe. Au fait notre carte etait fausse, la piste n’existait pas. On en a pris une autre au pif et elle nous a mene tout en haut de l’Ile, a 600m d’altitude. Sacre detour et grosse suee dans la montee, mais pour finalement decouvrir le vrai visage sauvage de l’ile, avec de superbes vues sous les lumieres de  fin de journee. On est finalement arrives a destination, sur la cote sud, a la nuit noire!

b90056338c28435174b15850b204c224 dans Blog

f988eee91bd84ad65b8fd2b851e295a0

Le lendemain on a essaye le « Deep Wather Climbing » litteralement « escalade en eau profonde ». Pas sous l’eau bien sur, mais au dessus! En gros, 270m de traversee entre 1m et 6m au dessus de l’eau turquoise et une difficulte atteignant le 5c. Et un beau « plouf » si on est crame! Le plus dur dans tout ca, c’est le retour a la nage!

aca79069447c15f7a9bd4757819eb310

Bref on s’est regales meme si la journee ne fut pas tres intense, entre petit dejeuner copieux et pizza de quatre heures. Mais enfin c’est quand meme quelque chose a essayer au moins une fois dans une vie de grimpeur!

Hier, traversee assez laborieuse (mauvaise route bien casse-pattes) de Hvar dans le sens de la longueur, ferry jusqu’a Drvenik et a nouveau la cote Croate sur la fameuse route « Jadranska Magistrala » entre mer et montagne. Deux etapes dures et longues dont Jeff met deux jours a se remettre! Hier soir resto (bien merite) a Neum en Bosnie Herzegovine, sur les 10km de cote bosniaque separant la region de Dubrownik du reste de la Croatie.

Aujourd’hui nous avons passe Dubrownik, la vieille ville a l’air splendide a visiter mais pas moyen de laisser les velos en securite (ville pietonniere en escaliers) donc on se casse.

33edd44aa0ddad7ed873b71d38f13e72

c64e68a3235f87effbccaca152198008

1c5e4d5edf3175a74397006265bee3ab

Voila ce soir nous serons au Montenegro, l’aventure continue une fois de plus vers l’inconnu. Plus rien a grmper jusqu’en Grece ou on devrait arriver dans moins d’une semaine, on ne vous garantit pas baucoup de news d’ici-la…

A part ca, on restera un peu decus par la Croatie sur le plan humain: en une douzaine de jours on n’a pratiquement pu echanger avec personne, la plupart des Croates etant avenants comme des Helvetes. Bonjour et au revoir, connaissent pas trop, le sourire encore moins alors pour discuter c’est vraiment pas facile… On attend des contrees plus accueillantes avec impatience!

Ceci-dit, que les croates ne nous en veuillent pas, c’est une impression generale qu’on a eu dans les lieux (touristiques le plus souvent)  que nous avons traverses, et d’autre part on a pu bivouaquer ou on voulait sans etre le moins du monde embetes par qui que ce soit. En gros, c’est l’indifference la plus totale….

J 60 – km 3000

9 septembre 2008

Apres avoir quitte hier matin Paklenica et ses merveilles, nous avons traverse par l’interieur des terres la peninsule de Zadar.

Aux alentours de Benkovac, la route est jalonnee de maisons ruinees et criblees d’impacts. Rien n’a bouge depuis 15 ans, seules quelques personnes agees sont revenues au pays et subsistent la Dieu sait comment dans des baraques sommairement retapees. Vision de paysages tristes a en pleurer. C’est la qu’on saisit toute l’horreur de la guerre, ou plutot c’est elle qui vous saisit a la gorge et ne vous lache plus des kilometres durant. On immagine tout juste la douleur des gens ici qui ont tout perdu, maisons et famille, tout cela a cause d’une poignee de tyrans assoiffes de pouvoir…

Bref 15 ans apres certaines zones sont toujours sinistrees. D’ailleurs la population n’est pas riche, on voit quelques retraites, qui ne doivent pas toucher de grosse pension, recuperer dans les poubelles et au bord des routes les bouteilles plastiques consignees 0,50 Kunas (=0,5 Francs). Vu le cout de la vie ici, on sait pas trop comment ils vivent! On croise aussi les premiers paysans travaillant a la traction animale.

De retour sur la cote, ou rien ne semble s’etre produit, on retrouve  touristes, riches villas et paysages paradisiaques. Tu avais raison JPN, a part la mer, rien a voir en Croatie si ce n’est les temoignages d’un passe tumultueux…

A vous d’en juger par les photos qui suivent…

Sinon a part ca, on est a Split (grosse ville moche et malcomode a velo ou semble concentree toute l’activite industrielle du pays) en train d’attendre le ferry pour Hvar, la plus belle ile de l’Adriatique parait il, ou on va essayer de grimper au dessus de l’eau, la suite au prochain numero!

J 60 - km 3000 dans Blog b870a87c8a7725237835f78830451945

0f46a27b1355b2493b490ec83117576a dans Blog

25dd5fca25fc2e559437011f7506f8b6

b8db3f23eff137d16ea46a44242f5656

a234a9cf6623c25fdd248f8d4bfc61e3

cbfd6a58d04cf8c75e1a03ac41e69fcf

Bivouac pres du joli village de Primosten (entre Trogir et Sebenik, 60km a l’Ouest de Split)

4c9c6c54fc4ef867c4128f7f997c92da

 Primosten

db342b319b18dd469b4b0629547f60cb

J 58 – Escalade a Paklenica (Croatie)

7 septembre 2008

Nous revoila! on se trouve toujours au parc National de Plakenica (province de Zadar) Pour nous localiser, taper « Starigrad Hrvatska » sur Google Maps.

Comme prevu nous avons grimpe durant5 jours dans un site exceptionnel. Cela ressemble de facon frappante au Caroux mais en calcaire a la place du granite (ce qui nous incite a redoubler de prudence vis a vis du matos, car ca grouille de grimpeurs, surtout des Deutshs, eh oui ils sont encore la!

J 58 - Escalade a Paklenica (Croatie) dans Blog a3b1a3ca7ce92f68df90be3a3845a1eb

Que dire sinon que les journees se sont succedees en se ressemblant: apres une nuit a la belle etoile sur la greve deserte, reveil a l’aube (6h),

b54e498c65a98b557ff2c2485b754f96 dans Blog 

etirements, petit dej (the-pain-miel), 2km de velo jusqu’a la reception du parc ou on laisse le matos en securite, re-2km de velo, marche d’approche et grimpe, avec une seule phrase qui nous vient a chaque longueur a la bouche: « que c’est beau!! ».

Le rocher, travaille par une erosion millenaire, offre des prises incroyables aux prehensions les plus improbables: cannelures, aretes, lames de rasoirs, trous, ecailles… que du bonheur, meme dans les voies les plus faciles:

441ca6a2bc5d054be03c946a7e8b9318

Pour finir la journee, meme trajet en sens inverse, courses au Market (cher), baingnade au soleil couchant, on peste contre les moustiques qui sortent a cette heure precise (juste pour 1/2h), souper et dodo berces par le bruit des moteurs des cannots de peche qui silonnent chaque soir le bras de mer ou nous sommes. On va pas se plandre!

32fb3858167aaf2fca7a6a61dda9c2f5

Bref on s’est regales, meme si la perf n’a pas ete au rendez-vous. On a eu chacun notre jour « sans », et que ce soit a cause du style d’escalade deroutant ou d’une fatigue generale en train de s’installer sournoisement, on n’a pas pu decoller du 6b, enchainant une majorite de longues voies (jusqu’a 350m, plus grande paroi de Croatie: Anica Kuk) daqns le 5-6a dont on vous epargnera les noms.

Bon j’abrege car il est 20h22, faut que j’uploade les photos et on en n’est encore qu’a la biere apres une journee a 600m d’escalade, un peu KO excusez le style d’ecriture pas tres recherche… a plus et merci a tous pour vos messages d’encouragements!!

e6147987ad2e6598d8e47d8ca4cea420

13995ab52efacc576a787266b9f9d57d

c349adaf88c01f9b0b47e1edf5ffc71a

21e3c9344273797c7c1c2f408dc19bc9

f03a1d65ccfb091ec860e7b68ae30595

40f5fec5d5ff77332bbf9e18280af2c4

28fb4af4d18b75331d2424eec717f2c3

91fee6fc201d2c77877c714025100769

8c64f8be3f12ab21f1f74f805b11114a

 

 

J 53 – Plage et grimpe en Croatie

3 septembre 2008

On se porte plutot bien, entre un plongeon et une voie d’escalade!

J 53 - Plage et grimpe en Croatie dans Blog 4e5cd12a5cded29d73acdc6c224ab3d6

Baška, sur la presqu’ile de Krk

Je disais donc qu’on etait embetes car pas de faerry ici… Du coup le soir on se pose en bout de plage (…naturiste!) Non vous ne verrez pas de photos de nous a poil, c’est pas notre truc! Pres d’une cahute de location de deriveurs et autres engins plus u moins flottants. Plutot une bonne place, jugez par vous meme:

A la tombee de la nuit le maitre inconteste des lieux, Matej, rentre de la chasse (sous marine bien sur!) avec son zodiac. On sympathise tout de suite autour d’une biere offerte.

Le lendemain matin on n’a pas trop envie de partir! Matej nous propose un tour en Kayak, pour la journee si on veut. Ca ne se refuse pas!

002b56a7ebc55b84abd4c783deb8de6b dans Blog

Et nous voila Jeff et moi, deux montagnards sur la mer (demontee) avec des vagues (grosses comme ca ~~~~~, et on n’est pas de Marseille!) et n’en menant pas large. C’est bizarre ce matin la on etait le seul bateau sur l’eau!? D’ailleurs on n’est pas alles bien loin, avec le vent de face on fesait un peu du sur- place! Demi tour dons apres le petit dej sur une plage isolee, et c’est reparti apres-midi sur … deriveur! Des annees que je revais d’essayer! Plutot instable cet engin, mais rigolo surtout quand ca se retourne:ž

771e2b5582df30a761f1c984694a9afa

Plusieurs siestes et coups de soleil plus tard vient l’heure du dinner, Dorade et « Dentitche » (en Italien, JBoo c’est quoi en francais???) a la brasa, fameux;

95b14e8e48bfd347cdf2c1313c9176fa

caa76ee1e426c2173bcf0e933de1d8e4 

4ef07e4e27492c72fbbc7aef25aa2a90

Ca c’est moi sur le kayak, de retour de Baška ou on a ete finir la soiree!

merci encore Matej pour cette journee innoubliable, tank you very much our friend for all (en Croate je sais pas le dire).

Finalement on ne decolle que le lendemain matin, et un ferry plus loin et qq km a velo et nous voici a Karlobag, sur le continent.

9bfde46ed09ad4f6110ee8e84ab57153

 Belle vue sur le continent depuis la lunaire ile de Rab

Avant-hier on prend de l’altitude pour trouver apres moutlts tours et detours sur des pistes pourries, dus a des indications assez vagues, la curieuse barre karstique de Dabarski Kukovi posee en travers d’une immense doline (depression calcaire). Il y a un refuge ferme avec une citerne a eau de pluie qui fait notre affaire. Dans l’apres-midi on decouvre le rocher hyper compact, seulement strie de cannelures verticales d’anthologie, en gravissant une voie facile de 150m. Pas evident de trouver ses reperes avec ce nouveau style d’escalade!

77085f809cd8835f718f55e24396ad49

Une partie du site de Dabarski Kukovi, avec le refuge au centre, dans le creux de la doline

Le lendemain ca va mieux, on enchaine deux cannelures de 70m (5c-6a+) puis une voie de 150m (Majo, 6a) avant que le soleil ne cogne trop; Puis redescente sur Karlobag et velo sur la belle cote jusqu’aux abords du parc de Paklenica ou nous sommes maintenant (ville: Starigrad Paklenica). Normalement cela sera une halte majeure sur le plus beau site d’escalade de la Croatie, si les 30 a 34 degres diurnes nous permettent de grimper, on vous dira ca bientot!

518f870997acbb620f5be0fe57a73dbe

L4 de  » Majo », 6a

82518685d188c0bfa215307d37f41ed9

 L1 de « dans la gueule de la baleine », 6b

JM et JF

123456